CFPPA Montbrison - St-Genest Malifaux (42) : Témoignage d’une étudiante en BP REA



Carole Cizeron a choisi de préparer le diplôme de Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole, cette année, au CFPPA de Précieux/Montbrison - Saint-Genest Malifaux.
Cette jeune femme affiche une bonne humeur communicative et a accepté volontiers le jeu de l’interview


"J’ai pris goût à cette activité et à cet univers"


Quel était votre parcours de vie professionnel avant de vous engager dans un parcours de formation ?
« J’étais modéliste et travaillait pour un bureau d’étude, j’ai déménagé en 2012 dans le hameau où se trouve l’élevage d’alpagas de Gillian Howard-Evieux. Je n’étais pas du tout intéressée par le milieu agricole et encore moins par l’élevage, puis finalement à force d’aller voir les alpagas et de rendre des petits services au quotidien, j’ai pris goût à cette activité et à cet univers. »


Pourquoi avoir choisi cette formation ?
« Je n’avais aucune connaissance du milieu agricole, de plus cette formation me permet d’acquérir des compétences en gestion administrative, ce qui n’est pas à négliger. Je perçois de plus en plus mon futur métier avec le rôle prépondérant de "chef d’entreprise"… »


Quelles qualités, capacités sont requises pour aborder cette formation ?
« Il faut un certain niveau d’adaptation car c’est difficile de retourner sur « les bancs de l’école », il faut de la patience pour pouvoir reprendre les cours, j’avais peur de « retomber en enfance ».


Qu’attendez vous concrètement de cette formation ?
« Des compétences pour la gestion d’une exploitation, des clés, conseils pour être responsable d’une exploitation »


Quel est votre projet professionnel ?
En 2017, je reprends l’exploitation de Gillian, les démarches administratives sont en cours.


« Il y a une réelle adaptation des formateurs au niveau des compétences de chacun »


Qu’avez-vous appris au sein du groupe en formation ?
« J’ai pu me créer un réseau d’agriculteurs ; au sein de la classe, il y a beaucoup d’entraide avec les autres personnes du BP REA. Pour les gens qui n’ont pas un pied dans l’agriculture cette formation ouvre de nombreux domaines, il y a une réelle adaptation de la part des formateurs pour se mettre au niveau de chacune et chacun, ils apportent des connaissances par rapport aux futurs élevages et surtout je n’ai pas ressenti de mise à l’écart, ce que j’appréhendais avant d’entrer dans la formation du fait de mon élevage atypique (alpagas). Au contraire, les formateurs m’ont pris sous leur aile et m’ont accompagné pour apporter les réponses dont j’avais besoin. »




Pour en savoir plus sur l’élevage d’alpagas de Gillian, suivez ce lien.
La formation préparatoire au BP REA est proposée par plusieurs CFPPA en Auvergne- Rhône-Alpes.



Tous droits réservés (c) www.eapauvergnerhonealpes.fr
Tous droits réservés (c) www.eapauvergnerhonealpes.fr
Tous droits réservés (c) www.eapauvergnerhonealpes.fr