Phytosanitaires : Prévention des risques au CFA de St Genest Malifaux (42)


Les apprentis en formation Bac Pro "Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole" (CGEA) ont été sensibilisés à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques en agriculture



Dans le cadre de leur formation, les apprentis du CFA de Saint Genest ont suivi une formation dispensée par le Docteur Vacus médecin du travail de la MSA et Jérémy Riocreux -Agent prévention sécurité MSA Loire-Drôme-Ardèche-.


« L’objectif est de les informer sur les risques de manipulation des produits phytopharmaceutiques et de les sensibiliser à la protection de leur personne », indique le médecin.


Cette demi journée vient compléter les enseignements suivis par les apprentis sur les alternatives à l’utilisation des produits mais aussi sur les conséquences sur l’environnement, dispensés par les formateurs de l’équipe pédagogique (notamment en productions végétales et de biologie).


S’ils sont déclarés admis au baccalauréat, ils disposeront automatiquement (voie A) du certificat individuel d’utilisation des produits phytopharmaceutiques dit « Certiphyto ».
Cette certification sera désormais obligatoire pour acheter, décider et appliquer des produits de traitement. La date ultime a été repoussée au 26 novembre 2015 par la loi de l’avenir.



Le Docteur Vacus, en s’appuyant sur des cas concrets d’accidents, a éveillé l’attention des jeunes sur le fait que, tous les jours dans leur futur métier d’agriculteur, les apprentis seront exposés à des dangers très divers sur la protection des cultures, mais aussi sur l’hygiène de la traite ou le traitement des locaux.
L’accent a été mis sur le fait que, malgré le nombre de traitements relativement faible sur les exploitations, le danger est là et que le meilleur moyen de faire baisser les risques c’est de se protéger avec les EPI (Équipements de Protection Individuelle). Des démonstrations de la pertinence d’un tel équipement ont été concrétisées par un essayage à l’appui.


Cette sensibilisation a mis en avant que les pratiques ne sont pas toujours en adéquation avec la gestion du risque. M. Riocreux a fait le parallèle sur les bonnes pratiques d’hygiène, bien ancrées dans l’esprit des exploitants laitiers en transformation fromagère, alors que ce n’est pas encore le cas pour les traitements phytosanitaires.
La présentation permettra de changer des comportements.


Les apprentis ont retenu un message : « Protégeons nous !!!! »



Tous droits réservés (c) www.eapauvergnerhonealpes.fr
Tous droits réservés (c) www.eapauvergnerhonealpes.fr
Tous droits réservés (c) www.eapauvergnerhonealpes.fr